Projet pour la construction de 3 villas HPE avec parking souterrain

Situation

Ch. des Bois - Veyrier

Maître d'ouvrage

ABEL-IC

Date

avril 2019

Information

Projets, Habitation

Construction de 3 villas mitoyennes THPE avec parking souterrain

Parcelle n° 2'777 – Chemin des Bois 4 – Veyrier

Demande de permis de construire en cours de procédure.

 

Contexte justifiant de la compatibilité, caractère, harmonie et aménagement du quartier :

 

Selon notre analyse des entités bâties à proximité (écoles) et celles en projet actuellement, il nous semble qu’une densification de « l’îlot » parallèle à la route de Veyrier soit cohérente. En effet, une densification de la frange le long de la route cantonale paraît adaptée et pourrait permettre la réalisation d’un deuxième filtre et éventuellement une transition moins dense au sud du chemin des Campagnols.

 

 

Implantation


Comme mentionné précédemment, après analyse du tissu bâti, il semble évident de l’implanter parallèlement à la morphologie du parcellaire. Cette position offre de nombreux avantages. 

 

Au niveau de l’ensoleillement, cela permet aux futurs habitants de profiter d’une orientation est-ouest et un maximum de la lumière du sud, avec le soleil le matin dans les cuisines et le couchant dans les séjours. 

 

Les accès ainsi que les parties techniques sont ainsi placés au nord. Cette implantation permet de libérer des jardins tout autour des villas, en privilégiant des grands jardins au sud, ceci grâce à la mutualisation de la rampe du projet voisin, actuellement en procédure d’autorisation de construire 
n° 112'173 (rampe qui sera élargie pour accueillir les voitures de notre projet).

 

L’implantation des villas dans le terrain est déterminée par notre volonté d’exprimer une volumétrie épurée, lisse avec des alignements permettant la lecture d’un monolithe minéral, compact, dense, homogène et parfois évidé. Ceci dialoguant avec la présence massive et puissante du Salève tout proche.

 

Afin de garder l’expression d’un parallélépipède évidé, posé dans la verdure, nous avons opté de le placer sur le niveau d’altitude moyen de la parcelle. Effectivement, la parcelle étant quasiment plate, cela permet d’éviter des ruptures qui s’ajouteraient aux percements des entrées au rez-de-chaussée et des terrasses à l’étage.

 

Morphologie


 La morphologie du projet est étroitement liée au contexte et à l’orientation du site. Comme expliqué précédemment, notre objectif est de proposer un immeuble compact, pour libérer un maximum d’espaces communautaires (nord) et de détente (sud).

 

Le volume est animé par des évidements qui génèrent tantôt des loggias protégées (cuisine), parfois des entrées engravées et dans certains cas, des toitures terrasses.

 

La mutualisation de la rampe d’accès et l’imbrication du parking sous le volume chauffé permettent de libérer un maximum de pleine terre et de jardin et également, d’optimiser la masse volumique de la construction, en superposant les 3 niveaux et les diverses fonctions.

 

Hauteur des villas


Les habitations sont accolées les unes contre les autres, toujours dans un objectif de concentration.

 

Afin de s’intégrer dans les gabarits du quartier, nous avons opté pour une hauteur identique aux maisons du quartier qui sont de deux niveaux. Nous avons également joué avec la hauteur en creusant les pignons et le corps bâti, en exprimant une hauteur d’un seul niveau, parfois au rez-de-chaussée, parfois à l’étage.

 

Rapport à la rue


La parcelle n° 2'777 est bordée par le chemin des Bois et par un chemin privé au sud. Suite à plusieurs réunions de travail avec la Commune de Veyrier, nous avons réussi, en collaboration avec le projet voisin situé sur la parcelle n° 2'776 (DD n° 112'173), à supprimer tous les parkings en surface et à mutualiser la rampe de parking. Cela nous a permis d’éliminer la circulation des voitures en surface et de dégager ainsi des espaces communautaires et des espaces verts.

 

En effet, la partie nord-est de la parcelle a été aménagée de manière à développer un chemin « des écoliers » sur les parcelles 2'776 et 2'777. Cette voie piétonne donne accès aux villas et sera aménagée comme un espace de rencontre. Il serait même envisageable que certaines perméabilités soient créées ultérieurement, lors du développement des parcelles au nord, donnant directement sur la route de Veyrier .

 

Création de vues et espaces partagés


Comme mentionné précédemment, la partie nord-est de la parcelle sera dévolue à un chemin piétons commun aux parcelles n° 2'776 et 2'777. Cette allée sera aménagée avec des bancs et permettra aux habitants de se rencontrer. Des petites places (8mx4m) sont créées devant chaque villa. Ces espaces sont prolongés par une loggia couverte qui délimite la zone privée et protège de la pluie.

 

La création des ouvertures en façade est étroitement liée à l’orientation et aux vues. En effet, la façade sud-ouest est généreusement ouverte sur le jardin et offre une belle vue sur le Salève. 

Les percements des chambres sont quant à eux plus intimes et parfois en retrait, lorsqu’ils jouissent d’une petite terrasse. La façade nord-est se veut plus protégée, plus intime. Les pignons est et ouest sont exposés aux nuisances des voitures. C’est pourquoi, ils sont opaques et découpés, afin de capter la lumière sur un plan en retrait, tout en permettant des vues intéressantes.

 

Implantation du bâti 

 

L’implantation est définie par la morphologie du tissu ainsi que par l’orientation du soleil et de la vue sur le Salève. La mutualisation de la rampe d’accès au parking souterrain et la position du futur parking souterrain sont ainsi les éléments d’importance.

 

L’objectif est, malgré les contraintes, de proposer un projet compact, imbriqué au maximum (parking), afin de dégager des espaces verts et des surfaces d’agréments les plus importants possibles. 

 

Implantation du stationnement 

 

En collaboration étroite avec la Commune de Veyrier et les acteurs du projet voisin, situé sur la parcelle n° 2'776 – DD 112'173, le parking a été enterré et la rampe d’accès du voisin sera élargie et revue afin d’être mutualisée. Cela limitera ainsi les accès et les nuisances. Le parking est placé au nord-est et permet ainsi de dégager de belles surfaces de pleine terre au sud.

 

Afin de minimiser l’impact du stationnement, celui-ci est complètement imbriqué dans le projet pour être le plus compact possible.

 

Typologie 

 

Les typologies en « baïonnette » permettent des jeux de vide et de plein intéressants et ceci du sous-sol à l’étage. Cette composition offre une hiérarchisation des espaces et des fonctions tout en créant des qualités de lumière intérieures, traversantes et nuancées.

 

Espaces partagés 

 

L’implantation, la morphologie ainsi que la mutualisation des accès (rampe, chemin piétons) permettent la création, au nord-est du projet, d’un chemin public desservant les 3 villas de notre projet ainsi que les 6 du projet voisin (DD 112'173). Des porosités avec la route de Veyrier sont imaginables par la suite, lors du développement des parcelles au nord. 

 

De plus, devant chaque entrée marquée par un renforcement, un espace semi-public permet aux habitants d’avoir un seuil de rencontre, de jeux et de transition.

 

 

IVER : 

Parcelle : 1077 m2 

  • Indicateur proportion de « vide » : 749 m2 69,5 %
  • Indicateur proportion « d’agrément » : 749 m2 69,5 %
  • Indicateur proportion de terrain « perméable » : 467 m2 43,4 %

 

 © omarini micello architectes - avril 2019

 

 

 

 

Projet de construction de 4 villas THPE en terrasse avec parking sous-terrain
Rénovation des Tours de Lancy